Crash NVIDIA RTX 3080/3090, explications et réponses des constructeurs face aux plantages

0

La série RTX 3000 est victimes de problèmes de plantages et ceux-ci atteignent aujourd’hui de nouveaux sommets. Qu’il s’agisse d’un stock de carte très limité, présent sur les vidéos sponsorisées, les tests journalistes ou encore d’exemplaires déjà livrés sur le marché, ces problèmes d’instabilités viennent entacher un peu plus le lancement de cette série Ampère déjà bien tumultué avec l’affaire des précommandes. Ce problème, isolé au départ, semble s’aggraver rapidement. Et pour ne rien arranger, NVIDIA n’a toujours pas reconnu officiellement le problème.

Crash des NVIDIA RTX 3080/3090 retour sur l’historique

Revenons un peu en arrière pour mieux comprendre ce qui se passe exactement aujourd’hui :

  1. Le 15 septembre : Colorful est le premier fabricant à signaler les problèmes d’instabilité sur les RTX 3080/3090 (officieusement par email)
  2. À partir du 17 septembre : Les premiers clients ayant reçu les premières cartes de la série RTX 3000 commencent à signaler les problèmes de stabilité.
  3. Le 23 septembre : ComputerBase publie un premier article sur le problème « crash to desktop ». Le même jour, VideoCardz.com fait un premier reportage en anglais sur le sujet.
  4. Le 25 septembre : Igor Wallosek (igor’sLAB) publie la première analyse du problème, suggérant que les condensateurs pourraient être les coupables.
  5. Le 26 septembre : Les constructeurs de cartes graphiques font leurs premières déclarations officielles,

Quelle est la cause des crashs sur les RTX 3080/3090 ?

Ce problème est probablement lié aux condensateurs installés à l’arrière du GPU. Sur cette génération GeForce RTX 3000, il est facile d’identifier physiquement le dysfonctionnement, la plupart des fabricants n’ont en effet pas couvert la zone des condensateurs avec une plaque arrière (backplate). Il y a six condensateurs nécessaires et responsables du filtrage des tensions NVVDD/MSVDD du GPU. Plus le filtrage est de qualité, moins la carte risque de rencontrer de problèmes aux hautes fréquences, dans le cas d’un overclocking d’usine par exemple.

À lire :  NVIDIA GeForce RTX 3060 Ti : 512 cores en plus que la RTX 2080 Ti ?

Le dysfonctionnement a été signalé pour la première fois lorsque des cartes personnalisées atteignaient une fréquence de plus de 2,0 GHz en jeux. Cela entraîne un crash soudain puis un retour sur le bureau Windows, sans aucun avertissement. En définitive, plus le filtrage de la tension est de mauvaise qualité et plus la fréquence de fonctionnement de la carte personnalisée est élevée, plus les utilisateurs sont susceptibles de rencontrer ce problème.

Le problème est principalement lié (du moins d’après avec les informations que nous avons en mains actuellement) au choix des condensateurs. Les AIB (constructeurs de cartes graphiques) doivent suivre les directives de NVIDIA et utiliser soit des POSCAP (Conductive Polymer Tantalum Solid Capacitors), marqués en rouge sur l’image ci-dessous, soit des MLCC (Multilayer Ceramic Chip Capacitor), marqués en vert sur l’image ci-dessous.

Nvidia Bottom Poscap Vs Mlcc Igorslab Crash Rtx 3080 3090
Schéma NVIDIA PG132 (à gauche), ZOTAC TRINITY (au centre), ASUS TUF (à droite) – Source : Igor’sLAB

Une combinaison des deux est également possible et activement utilisée sur de nombreuses cartes (y compris les Founders Edition). Mais, les directives insuffisamment précises de NVIDIA pourraient également être à l’origine du problème. Les AIB s’appuient naturellement sur ces documents à la lettre, surtout lorsqu’il n’est pas possible de procéder à des tests produits appropriés avant le lancement.

Notons que Buildzoid (vidéo jointe ci-dessous) affirme que ce ne sont pas des condensateurs POSCAPs qui ont été utilisés sur les cartes RTX 3000 mais des SP-Caps.

Les marques ayant opté pour une combinaison avec davantage de condensateurs MLCC au lieu de POSCAP semble rencontrer moins de problème d’instabilité. Une liste complète de toutes les cartes, y compris la disposition de leurs condensateurs, a été rassemblée par Nestledrink (modérateur de NVIDIA Subreddit) dans ce post Reddit.

À lire :  Asus annonce la GeForce RTX 2080 SUPER White Edition, une carte premium

Les condensateurs MLCC sont bon marché et de petites tailles, ils fonctionnent avec des courants des tensions et des températures nominaux, mais ils sont sujets aux fissures et effets piézoélectriques (matériaux se polarise électriquement sous l’action d’une contrainte mécanique et réciproquement se déforme lorsqu’on leur applique un champ électrique), ils ont également de mauvaises caractéristiques de température.

Les condensateurs POSCAP sont plus gros mais ont des tensions nominales inférieures et sont moins efficaces en hautes fréquences. Ils sont cependant plus solides, peu sujets à la fissuration et n’ont pas non plus d’effets piézoélectriques. Ceux-ci devraient également, sur le papier, mieux fonctionner à des températures plus élevées.

La liste complète des avantages et des inconvénients entre ces deux types de condensateurs a été fournie par un ingénieur électricien Mirrormaster85 sur Reddit, spécialisé dans la conception de circuits imprimés.

 

Les réponses/réactions des constructeurs face aux plantages des RTX 3080/3090

NVIDIA :

Au moment de la rédaction de cet article, il n’y a toujours pas de déclaration officielle de la part du constructeur.

COLORFUL :

Le fabricant a été le premier à rendre compte officieusement à la presse d’un problème. Des cartes graphiques de tests qui avaient déjà été envoyés ont été rappelés par la suite.

EVGA :

Récemment, il y a eu des discussions sur la série EVGA GeForce RTX 3080.

Au cours de nos tests de contrôle qualité en série, nous avons découvert qu’une solution complète de 6 POSCAPs ne pouvait pas passer les tests d’applications réelles. Il a fallu presque une semaine d’efforts de R&D pour trouver la cause et réduire les POSCAPs à 4 et ajouter 20 capuchons MLCC avant d’expédier les cartes en production, c’est pourquoi la série EVGA GeForce RTX 3080 FTW3 a été retardée au lancement. Aucune carte EVGA GeForce RTX 3080 FTW3 EVGA de cette production n’a été expédiée.

Mais, en raison du manque de temps, certains testeurs de la presse ont reçu une version de pré-production avec 6 POSCAP, nous travaillons directement avec ces testeurs pour remplacer leurs cartes par des versions de la nouvelle production.
La série EVGA GeForce RTX 3080 XC3 avec 5 POSCAPs + 10 MLCC est compatible avec les spécifications XC3 sans problème.

Notez également que nous avons mis à jour les photos des produits sur EVGA.com afin de refléter les composants de production qui ont été livrés aux joueurs et aux passionnés depuis le premier jour du lancement du produit. Une fois que vous aurez reçu la carte, vous pourrez comparer par vous-même, EVGA se porte garant de ses produits !
– Jacob Freeman, Forums EVGA

ASUS :

ASUS a modifié la conception en pré-production. Aucune déclaration officielle n’a été faite.

À lire :  AMD annonce RDNA 2 (NAVI 2X) pour fin 2020 et confirme RDNA 3 (NAVI 3X)

MSI :

MSI a reconnu le problème lors de son Insider Livestream, et a suggéré qu’il pourrait s’agir d’un problème de driver NVIDIA.

ZOTAC :

D’après les rapports d’Igor LAB, la société mère de Zotac, semble avoir reconnu le problème et est manifestement en train de changer ses cartes.

GIGABYTE, GALAX et autres marques :

Pas de déclaration officielle.

Retrouvez nos guides d'optimisations dont : Optimiser Windows 10 pour les jeux - Optimiser et réduire la latence

Guide Optimisation Pc Windows 10 Jeux Performances Sur Omgpu.com Lire Guide Comment Reduire Input Lag Latence Omgpu Utile
Vous pourriez aussi aimer
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Question, commentaire ? On vous répondra :)x