Télécharger le pilote NVIDIA GeForce “Gamescom” 436.02 WHQL

0

Cette semaine, NVIDIA est en force à la Gamescom, le plus grand salon du jeu vidéo au monde. Hier, nous avons annoncé le ray tracing pour des blockbusters comme Minecraft et Dying Light 2, et partagé un sacré lot de nouvelles bandes-annonces et captures d’écran pour Bloodlines 2, Call of Duty : Modern Warfare, Watch Dogs : Legion, et d’autres prochains titres AAA ray-traced.

Aujourd’hui, c’est un nouveau pilote spécial Gamesom qui fait son apparition. Ce dernier contient de grosses optimisations logicielles pour Apex Legends, Battlefield V, Forza Horizon 4, Strange Brigade et World War Z, qui augmentent la cadence jusqu’à 23%.

Plusieurs nouvelles fonctionnalités bêta basées sur les commentaires et les demandes de la communauté NVIDIA sont également incluses – un mode Ultra-Low Latency pour une réponse d’entrée plus rapide, un mode d’affichage Integer Scaling pour les jeux en pixel art, et un nouveau filtre GeForce Experience Freestyle sharpen. Enfin, ce nouveau pilote prend en charge 3 nouveaux moniteurs de jeu compatibles G-SYNC, ainsi que le support du jeu “day-0” pour Remnant: From The Ashes.

 

Jusqu’à 23% de performance en plus sur plusieurs jeux populaires

Les ingénieurs logiciels NVIDIA ont été très occupés à mettre au point des optimisations pour Apex Legends, Battlefield 5, Forza Horizon 4, Strange Brigade et World War Z qui améliorent les performances de 23 % par rapport au pilote précédent 431,60.

Low Latency Mode pour une réponse d’entrée plus rapide

Le jeu n’est pas seulement une question de FPS brutes, les joueurs veulent aussi une excellente qualité d’image et des temps de réponse plus rapides. NVIDIA introduit un nouveau mode pour réduire la latence, cela donne aux joueurs la possibilité d’obtenir la sensation d’une latence plus faible avec un taux de rafraîchissement élevés, sans avoir à compromettre leurs paramètres de qualité graphique ou de résolution pour y arriver.

Depuis plus de 10 ans, le panneau de configuration NVIDIA permet aux joueurs GeForce d’ajuster le “nombre maximum d’images pré-rendues”, c’est-à-dire le nombre d’images mises en mémoire tampon dans la file d’attente du rendu. En réduisant le nombre d’images dans cette file les nouvelles images sont envoyées à votre GPU plus rapidement, ce qui réduit la latence et améliore la réactivité.

Avec la sortie de ce nouveau pilote Game Ready Driver Gamescom, La marque introduit un nouveau mode de latence ultra-faible qui permet de programmer les trames “just in time”, en soumettant les trames à rendre juste avant que le GPU en ait besoin. Ceci réduit encore la latence jusqu’à 33% :

Ce mode a le plus d’impact lorsque votre jeu est lié au GPU, et votre framerates situé entre 60 et 100 FPS, permettant d’obtenir la réactivité d’un jeu à haute fréquence sans avoir à diminuer la fidélité graphique.

Pour sélectionner un mode faible latence, ouvrez le panneau de configuration NVIDIA, allez dans “Gérer les paramètres 3D” et faites défiler vers le bas jusqu’à “Low Latency Mode“. Trois options sont disponibles :

Off : Le moteur du jeu fera automatiquement la file d’attente de 1 à 3 images pour un rendement de rendu maximal.
On : Limite le nombre d’images en file d’attente à 1, soit le même réglage que “Trames prérendues maximum = 1” des pilotes précédents.
Ultra : Soumet l’image juste à temps pour que le GPU puisse la récupérer et commencer le rendu.

Note : vous pouvez appliquer toutes les options de latence par jeu dans l’onglet “Paramètres du programme”.

Ce nouveau mode Low Latency Mode est disponible en version bêta avec la prise en charge de tous les GPU dans les jeux DirectX9 et DirectX11 (dans les titres DirectX12 et Vulkan, c’est le jeu qui décide quand mettre la frame en queue).

 

GPU Integer Scaling: Sharper Upscaling : Une mise à l’échelle plus fine pour les jeux rétro et pixel art

Les jeux retro et pixel art comme FTL, Hotline Miami et Terarria sont appréciés par un grand nombre de joueurs. Cependant, lorsqu’ils sont joués sur des écrans à plus haute résolution, nombre de ces jeux doivent être mis à l’échelle pour s’adapter à l’écran, ce qui donne une image floue. Pour y remédier, la communauté GeForce a demandé un mode de mise à l’échelle de l’image appelé Integer Scaling, qui préserve les détails des jeux en pixel-art lorsque la résolution est augmentée.

NVIDIA a répondu à cet appel grâce à un filtre de mise à l’échelle programmable accéléré pour les GPU Turing, la mise à l’échelle sans interpolation est enfin possible !

Si vous possédez un GPU GeForce RTX ou GeForce GTX série 16 et que vous avez installé ce nouveau pilote Game Ready Driver, vous pouvez activer une version bêta de mise à l’échelle intégrale dans le panneau de configuration NVIDIA, dans le menu “Régler la taille et la position du bureau” :

Lorsque cette option est activée dans les jeux rétro, les émulateurs et les titres en pixel-art qui manquent de filtres de mise à l’échelle de résolution, la différence en termes de clarté et de fidélité est visible :

Sur la gauche, la FTL est vue en 4K avec la mise à l’échelle traditionnelle, et sur la droite en 4K avec la mise à l’échelle entière.

Veuillez noter que si vous faites vos propres comparaisons d’images, elles ne peuvent pas être faites avec les techniques traditionnelles de capture d’écran car le curvimètre d’affichage sera comparé au curvimètre GPU. Photographiez plutôt l’écran ou utilisez une carte de capture matérielle qui enregistre l’image finale comme sortie à l’écran.

 

GeForce Experience ajoute un nouveau filtre “Freestyle Sharpening”

NVIDIA Freestyle, permet aux joueurs d’appliquer et d’empiler des filtres personnalisés pour personnaliser leur expérience de jeu.

Un nouveau filtre Sharpen Freestyle avec une qualité d’image et des performances améliorées par rapport au filtre Freestyle “Detail” existant fait son apparition. La qualité d’image du nouveau filtre est améliorée et l’impact sur les performances est environ la moitié de celui du filtre précédent.

Freestyle donne aux joueurs la possibilité de personnaliser la quantité de netteté, de 0 à 100%, et d’appliquer cette personnalisation sur une base par jeu en utilisant la superposition en jeu. NVIDIA pense que la netteté est basée sur les préférences personnelles et varie d’un jeu à l’autre, c’est pourquoi ils ont conçu avec Freestyle une solution simple qui mémorise vos paramètres pour chaque jeu.

NVIDIA Freestyle offre également un support API plus large que les autres solutions, permettant d’améliorer plus de 600 jeux DirectX9, DirectX11, DirectX12 et Vulkan API. La marque continuera d’ajouter le support pour d’autres jeux dans le cadre de leur versions Game Ready Driver.

Pour utiliser NVIDIA Freestyle, installez GeForce Experience et appuyez sur Alt+F3 pour activer la superposition Freestyle In-Game. Ajoutez le filtre Sharpen Filter inclus dans ce dernier pilote, ainsi que d’autres filtres pour personnaliser l’apparence de votre jeu. Vos préférences sont sauvegardées séparément pour chaque jeu et appliquées pour les sessions futures.

 

Prise en charge de nouveaux écrans compatibles G-SYNC

Ce tout nouveau pilote prend en charge trois écrans compatibles G-SYNC supplémentaires. Aujourd’hui, les modèles nouvellement validés sont les ASUS VG27A, ACER CP3271 et ACER XB273K GP.

Pour une liste complète de tous les moniteurs gaming G-SYNC, G-SYNC ULTIMATE et G-SYNC compatible, consultez cette page pratique et fréquemment mise à jour.

 

Prise en charge des couleurs 30 bits

Présenté pour la première fois dans un pilote studio en juillet, ce nouveau driver Gamescom prend en charge les couleurs 30 bits sur toutes les gammes de produits NVIDIA, y compris sur les GeForce et TITAN, ce qui permet des transitions de couleurs fluides. Avec une couleur 24 bits, un pixel peut être construit à partir de 16,7 millions de nuances de couleurs. En augmentant ce seuil jusqu’à 30 bits, un pixel peut maintenant être construit à partir de plus d’un milliard de nuances de couleurs, ce qui élimine les changements brusques dans les nuances d’une même couleur.

De multiples applications créatives tirent actuellement parti des couleurs 30 bits, c’est le cas notamment de Adobe Photoshop, Adobe Premiere Pro, Autodesk RV, Colorfront Transkoder, Assimilate Scratch et Foundry Nuke.

 

Bugs présents dans les précédents drivers Nvidia qui ont été fixés :

  • [SLI][Shadow of the Tomb Raider] : Le jeu plante avec “DXGI DEVICE HUNG Error” lors du lancement. [200541075]
  • [AutoCAD 2017][Maya] : Un écran blanc ou un écran bleu suivi d’un crash peut se produire. [2511117]
  • Le curseur de la souris peut ne pas s’afficher correctement après avoir quitté une partie. [2645203]
  • Panneau de configuration NVIDIA – Russe] : Il y a une erreur typographique dans le texte Gérer les paramètres 3D->Paramètres RSN. [2659281]

 

Bugs encore présents dans ces drivers Nvidia :

  • [Tom Clancy’s The Division II] : Le jeu peut planter lorsqu’il est joué en mode DirectX 12. [2587043/200406322]
  • [Forza Motorsport 7] : Il y a de la corruption sur les pistes du jeu. [2682129]
  • [Overwatch] : Le jeu plante avec l’erreur “Votre périphérique de rendu a été perdu”. [2482278]
  • [HDR][Mise à l’échelle des entiers] : Un crash de l’écran bleu ou un blocage du système peut se produire lors de la modification de la résolution lors de l’utilisation de la mise à l’échelle des entiers avec HDR. [200542578/200542870]
  • [Firefox][G-SYNC] : Lorsque la G-SYNC est activée, le scintillement se produit avec la lecture vidéo en plein écran de YouTube lors du survol de la timeline. [200544130]
  • Un crash système se produit lors de l’installation des pilotes sur un système avec des GPU issus d’architectures mixtes, par exemple, Fermi et Pascal. [2676468]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.